Avoir un chaton

De 0 à 3 mois

Les trois premiers mois de la vie d'un chaton constituent une période extrêmement riche, durant laquelle il ne cesse d'apprendre. S'ils naissent aveugles et sourds, les sens des chatons arrivent à maturation durant les 3 premières semaines de sa vie. Les petits apprennent à s'orienter et à marcher sur leurs pattes.
Au milieu de tout cela commence une période cruciale pour le chaton, sa socialisation.

La durée de la phase de socialisation est variable et dépend de l'environnement. Elle est raccourcie par un milieu stressant (vie en extérieur par exemple), l'autonomie plus rapide des chatons étant... nécessaire à leur survie.
Elle est au contraire allongée dans un environnement sans angoisse, et avec une mère détendue qui ne hâte pas le détachement de ses petits... comme en élevage quoi :-)

La socialisation intra-spécifique (vis-à-vis de sa propre espèce)

Le chaton découvre qu'il est un chat, et que les autres chats sont "comme lui". Il apprend tout ce que font les chats et comment "communiquer comme un chat".

Le rôle de la mère est extrêmement important pour enseigner tout le manuel du parfait petit chat à ses chatons.
Le chaton est attaché à sa mère (Maman, je reconnais ton odeur, tu me rassures, je t'aime). C'est à travers elle qu'il va se découvrir chat, se voir enseigner que la vie est cruelle (épisode du sevrage) et apprendre en imitant (... à se servir de la litière, à se nettoyer, à faire les mêmes bêtises que sa mère).

Le chaton apprend en jouant, tout seul, mais surtout avec sa fratrie. En "jouant à la bagarre" avec ses frères et sœurs, il apprend à contrôler ses morsures et à rétracter ses griffes.

Apprentissage du contrôle des morsures et des griffures par les jeux sociaux

Là aussi, la mère (ou éventuellement les autres chats adultes) intervient en arbitre pour marquer les limites à ne pas franchir.
Par tous ces jeux sociaux, le chaton apprend à "communiquer chat".

La socialisation intra-spécifique est "indélébile", c'est-à-dire que le chat est maintenant... un chat, et se comportera & reconnaîtra comme tel.

La socialisation inter-spécifique (vis-à-vis des autres espèces)

L'attachement et la capacité de s'attacher à ces drôles de "bêtes sans poils à deux pattes" que sont les humains, comme le capital confiance que le chat leur accordera, dépend de la qualité des contacts avec l'homme pendant la socialisation.

Pour un chaton, les hommes avec leur grosse voix, les femmes avec leur voix plus douce, les enfants qui crient parfois, ce sont autant d'espèces différentes à découvrir.

La socialisation inter-spécifique ne se limite bien sûr pas à l'homme : pendant sa socialisation, le chaton apprend à reconnaître les "espèces amies".

Mais la socialisation inter-spécifique n'est pas "fixée une fois pour toutes" : elle a besoin d'entretien (... comme l'amitié en général).

La constitution du "monde de référence"

Pendant cette période d'apprentissage, le chaton se constitue une "base de données" de références sensorielles. Son système nerveux, encore "malléable", enregistre "tout ce qui se passe".

Il apprend à se "désensibiliser" à certains bruits (par exemple, que le bruit de l'aspirateur n'est pas si terrible), et cesse d'en avoir peur.

Plus l'environnement est riche en stimulations variées, plus le chaton sera adaptable à des situations diverses.
Un chat bien socialisé a un seuil d'émotivité/d'agressivité comparativement plus haut qu'un chat dont la socialisation a été inachevée. Il se montre comparativement moins facilement anxieux ou agressif face à une situation inconnue.



... Et, bien sûr, chaque chaton a aussi, irréductiblement, son propre tempérament ou personnalité : tous les chatons d'une portée ne sont pas identiques. Il y a les plus timides et les aventureux espiègles, les gros câlineurs et les amoureux du jeu, les prudents et les casse-cou...

Le trousseau du chaton : bol, litière, joujoux, griffoir...

Le chat a besoin de deux gamelles minimum, une pour la nourriture, une autre pour l'eau.

Le plus simple est de laisser de la nourriture accessible en permanence (naturellement, le chat ne fait pas de gros repas : c'est un "grignoteur" tout au long de la journée, qui mange des petites quantités à chaque fois).

L'eau doit toujours être propre et fraîche. A la différence de nous, les chats distinguent un goût à l'eau.

La stabilité est importante... surtout, avec un Coon, pour la gamelle d'eau avec laquelle il a toutes les chances de jouer !

L'espace repas doit être suffisamment éloigné de la litière : les chats ne mangent pas là où ils font leurs déjections, et vice versa.

La litière doit être toujours accessible, dans un coin relativement tranquille.

Il existe des bacs ouverts ou fermés (comme une "mini-maison"), qui laissent le chat plus tranquille et évitent d'autant mieux les projections des "gros enfouisseurs" et les émanations d'odeurs. Mais attention à ne pas en oublier l'entretien : non seulement une litière doit toujours être tenue propre (au risque, sans quoi, de voir le chat faire ses besoins... ailleurs, dans un endroit plus propre à son goût), mais avec les bacs fermés, un défaut d'entretien deviendrait un "supplice" pour le chat, toutes les odeurs étant concentrées sous le dôme.
Les bacs fermés ont une porte, mais il vaut mieux ne pas la monter pour un chaton (c'est un mécanisme un peu "complexe" pour un bébé), voire jamais car certains chats n'apprécient pas du tout qu'elles leur "claquent" sur les fesses.

Il y a plusieurs types de litière différentes: celles dont on met une fine couche avec un changement complet, et celles qui sont plus "durables", comme la litière agglomérante ou la litière en cristaux de silice, plus pratiques... mais moins hygiéniques quand on a plusieurs chats qui partagent le(s) même(s) bac(s).
Au départ, pour ne pas bousculer ses repères, le plus simple est d'utiliser la même que chez l'éleveur.

Un chaton adore jouer... dès qu'il est réveillé ! Il existe une infinité de joujoux sur le marché, et il est possible de s'en donner à cœur joie. Mais les joujoux "faits-maisons" sont amusants également (une boule de papier, un bouchon, une paille, une balle de ping-pong, un accessoire de GRS...).

Attention cependant à l'aluminium que le chaton peut ingérer, ou au très friable polystyrène, par exemple.

Un griffoir est un élément indispensable du trousseau du chaton (le chaton ayant besoin de faire ses griffes de toute façon, il se servira du canapé sinon !)

Bien sûr, pour que le chaton s'en serve, il vaut mieux ne pas le cacher, mais le laisser accessible, dans les espaces de passage :-)

Un arbre à chat est un "paradis pour chat" : non seulement le chat y fera ses griffes, mais il pourra jouer à l'escalader ou s'y reposer en hauteur, point dont il peut aussi "observer son petit monde", ce que les chats a-do-rent. Mieux vaut le prévoir bien résistant : les bébés Maine Coons deviennent de grands chats !

Et, bien sûr, pour aller chercher son chaton, un kennel est de mise !

Une couchette... ou en tout cas une cachette

Les chats ont apparemment prêté un serment ancestral : celui de snober le panier ou la couchette préparés rien que pour eux avec amour :-)
Plus sérieusement, il est bien sûr possible de préparer une couchette pour minou... mais en sachant que c'est lui, et lui seul, qui choisira ses lieux de repos. Les aires de repos d'un chat peuvent aussi varier au cours de la journée (en suivant le calme, ou la proximité de ses humains, ou le cours du soleil, ou eux-seuls-savent-quoi...).
Mais le chat élira aussi sa "place de prédilection" : avec un peu de chance, ce sera son panier :-)

Les chats se sentent en sécurité quand ils ont un point de fuite, quitte à ce que ce soit "virtuel" et qu'ils ne s'en servent pas : l'existence en elle-même d'une zone d'isolement les rassure - un peu comme pour nous savoir qu'on a un compte épargne plein, quitte à ne pas y toucher :-). Par exemple, les niches des arbres à chat sont de parfaites cachettes, un "endroit rien qu'à minou".
Notamment quand il est dans sa phase de découverte de son tout nouvel environnement, une cachette aide le chaton à se sentir bien et à pouvoir observer des "phases de repli" s'il en ressent le besoin avant de reprendre courage pour l'intrépide exploration des lieux.

Un domicile "chaton-proof"

Un chaton est encore petit, et il adore explorer partout. Mieux vaut vérifier avant son arrivée que les espaces autour des appareils électro-ménagers, par exemple, ne sont pas suffisamment larges pour qu'il s'y faufile.

Les fils électriques constituent un apparent "super-jeu". Mieux vaut raccourcir les fils (en rassemblant "tout ce qui traîne") pour éviter qu'il ne prenne l'habitude de jouer avec et des mordiller avec ses petites dents de lait (... qui bientôt seront remplacées par des grandes dents définitives capables de percer la gaine).

Un peu comme pour un baby-proofing, les prises les plus accessibles peuvent être sécurisées par des cache-prises (dans le même style aussi, éviter que l'accès aux produits ménagers ou à la pharmacie soit "facile").

Les balcons et fenêtres constituent une source de dangers potentiels pour un chaton tout-explorateur, qui n'a pas vraiment conscience du vide ou peut se laisser happer par le plaisir d'une "chasse à la mouche". Pour empêcher les chutes, il existe des filets pour protéger les fenêtres (ceux en maille transparente sont vraiment très discrets).
Un autre danger réside dans les fenêtres oscillo-battantes : un chaton (ou un chat adulte, du reste) peut sauter dans l'interstice et se retrouver coincé, avec des dénouements malheureux s'il se débat pour s'échapper. Pour se tranquilliser, il existe là aussi des systèmes très bien conçus de protection de ce type de fenêtres.

En rez-de-chaussée ou en étage inférieur, un chat peut en outre s'échapper par la fenêtre ou le balcon plus facilement qu'on ne le présume.

Les plantes d'intérieur ne seront peut-être pas épargnées par les assauts du chaton, sauf à prendre soin de bien "insister" sur ce point dans son éducation. Mais les plus fragiles seront sans doute plus "heureuses" placées en hauteur au départ.
Pour éviter que le chaton gratte la terre des pots (voire les élisent litière de cœur s'il tombe amoureux du contact du terreau bien meuble), il peut être souhaitable de la recouvrir de galets (c'est joli) ou toute autre protection.

Enfin, il convient de prendre garde à la toxicité de certaines plantes pour le chat : le diffenbachia est très toxique (œdèmes, troubles digestifs, problèmes respiratoires, complications rénales), tout comme le philodendron (œdèmes, troubles de la digestion, de la respiration, des reins et du système nerveux) ou le très commun ficus (problèmes rénaux), sans oublier le yucca ou les bégonias.
Certaines "plantes de fête" sont également toxiques, comme les baies (avec lesquelles un chaton joue si facilement...) du gui (problèmes cardio-vasculaires et nerveux) et du houx (problèmes digestifs), ou le muguet du 1° mai (très toxique, parfois mortel).
Et dans le même style, sont également toxiques pour le chat : les abricots, les oignons, l'ail, l'échalotte, le persil... Et, surtout, le cacao est très dangereux : ne jamais donner de chocolat à son chaton.

Voir cette liste des plantes toxiques avec les photos des plantes en question (site anabi), à compléter par celle-ci (site de l'AFAS), qui propose en outre une collection de liens illustratifs qui couvrent bien la question.

Sans paniquer et "éradiquer tout le vert" chez soi (j'ai rétrospectivement découvert qu'il y avait, dans la maison de mon enfance, une armée de bombes toxiques qui planaient comme une menace permanente sur la vie des chats... sans que nul ne s'en soit jamais inquiété ni n'ait eu à s'en inquiéter - parfois l'innocence a du bon), il peut être bon de planter une barquette d'herbe bien à disposition du chat, qu'il machouillera pour se purger plutôt que les plantes d'intérieur. Les plantes les plus dangereuses sont sans doute bien mieux hors d'atteinte, en hauteur - ou sur le palier, c'est joli un diffenbachia sur le palier, et en prime les voisins apprécient l'effort d'embelissement :-)

Faire copain-copain

Pour un chaton, la séparation est un épisode de "gros stress" ("où je suis?", "qui c'est eux?"), le plus gros d'ailleurs qu'il connaîtra dans une vie heureuse avant, et heurese après :-)

L'introduction du chaton demande donc un peu de douceur... Mais avec un chaton bien socialisé, cela se passe facilement, et, rapidement, il explore tout son nouvel univers - dont il est, pour le coup, le vrai centre pendant cette période où toute sa nouvelle famille n'a d'yeux que pour lui :-)

La découverte de son nouvel environnement

Pour faciliter l'acclimatation du chaton à son nouveau lieu de vie, mieux vaut commencer par une seule pièce (un appartement ou une maison dans leur intégralité font un grand espace à appréhender d'un seul coup pour un petit bout).

Dans cette pièce, le chaton aura tout son petit nécessaire pour être bien : gamelles, litière, cachette, joujoux, coussin...

En le sortant du kennel, un geste utile est de le placer tout de suite dans sa litière, en prenant sa patte avant pour lui faire faire un peu de grattage. Ainsi "présenté" à sa litière, il saura où est le "coin pipi" et, comme ce sera son "point de départ" d'exploration, il saura y revenir.

Vous verrez que votre chaton se frottera beaucoup partout : il dépose son odeur pour rendre les objets familiers.
Pour aider à ce qu'il se sente à l'aise, il existe des phéromones apaisantes de synthèse (Feliway, en spray pour les "points clefs" comme le kennel ou en diffuseur) pour "préparer l'espace à être accueillant".
Une autre "astuce" consiste à laisser un doudou (couverture...) chez l'éleveur lors d'une des visites préalables, de sorte que ce linge sera imprégné des odeurs familières de son lieu de naissance, de sa mère et de sa portée. Mis dans le kennel pour le transport puis laissé à disposition dans sa pièce, cela contribuera aussi à rendre les lieux "déjà familiers" pour le chaton.

Suivant le caractère de chaque chaton (plus ou moins intrépide, plus ou moins timide), celui-ci se rendra "maître de sa pièce" plus ou moins rapidement.
S'il a besoin d'un peu de temps, il peut être bon de le laisser seul de temps en temps, en revenant le voir régulièrement (dur de s'en passer, de toute façon!). Si sa nouvelle famille est nombreuse, les présentations à tous les membres peut se faire progressivement (par exemple, si les enfants sont jeunes, des présentations individuelles, souvent plus calmes, peuvent aider à mettre le chaton en confiance avec ses nouveaux petits amis dès le départ).

En fonction des réactions du chaton, les portes de son nouveau petit territoire sont ouvertes les unes après les autres, pour qu'il découvre chaque espace progressivement. Cela peut se passer en quelques heures ou quelques jours, ça dépend des réactions du chaton et... de la taille de sa nouvelle habitation.

L'isolement de départ du chaton dans une "pièce rien qu'à lui" est particulièrement importante s'il y a d'autres animaux dans sa nouvelle maison. Pour que leurs relations démarrent sur de bonnes bases, les présentations ont besoin de se faire en douceur. Là aussi, cela ira plus ou moins rapidement en fonction du caractère du chaton... mais surtout des autres animaux (le chaton, en bon chaton, sera rapidement enjoué et enthousiaste, surtout s'il est bien socialisé).
En prime, l'isolement de départ a aussi une fonction sanitaire, pour laisser le chaton s'habituer au "microbisme ambiant" des autres animaux en douceur.

Avec un ou d'autre(s) chat(s), beaucoup de choses vont passer par les odeurs au départ. Le ou les autre(s) chat(s), curieux, vont venir "sentir" ce qui se passe derrière la porte. Pour peu qu'ils miaulent parce que la porte est fermée, à travers la porte, ils feront aussi "connaissance sonore".
Vous connaissez bien votre ou vos autre(s) chat(s), donc observez leur attitude : si elle est plutôt positive, les choses iront plus vite, sinon, il faudra juste déployer un peu plus de patience (ce que les chats nous enseignent si bien!).
Dans l'acceptation d'un "p'tit nouveau", l'âge joue beaucoup, tout comme le niveau de socialisation de "l'ancien", ainsi que le fait qu'il ait déjà cohabité ou non avec d'autres chats... sans oublier sa personnalité.

Commencez les présentations par odeurs interposées, en frottant un coton ou un mouchoir sur la face du chaton, que vous laisserez ensuite "renifler" à vos autres chats (quand ils sont dans un bon état d'esprit et détendus!) pour qu'ils se familiarisent avec l'odeur du nouveau venu. Faites de même avec votre ou vos autre(s) chat(s) -toujours en frottant le coton dans un moment de détente- pour présenter réciproquement l'odeur de ses nouveaux copains au chaton.
Le chaton porte sur lui les odeurs de sa portée et des autres chats de son élevage, aussi, si vous observez une réaction farouche de la part d'un de vos chats, vous pouvez donner un bain au chaton pour "simplifier l'équation olfactive" à la seule odeur du chaton.

Quand vient le temps des présentations directes, mieux vaut rester à proximité (avec la friandise préférée ou le joujou à agiter pour détourner l'attention, si nécessaire) si le chat adulte se montre peu attendri par le petit chaton tout mignon qui squatte ses plates-bandes :-)
S'il y a déjà plusieurs chats, mieux vaut leur faire rencontrer le chaton chacun un à un. Tant que les choses se passent bien (observation à distance, éventuellement approche et reniflades)... tout va bien. Si vous repérez un signe de "ras-le-bol" de l'ancien face au p'tit blanc-bec, détournez son attention avec un jeu et sortez-le de la pièce en l'attirant avec le joujou. Vous recommencerez l'expérience un peu plus tard, un peu plus longtemps.

En fonction des réactions des "anciens", tout cette phase d'introduction durera plus ou moins longtemps, de la version accélérée au film au ralenti. Mais avec un peu de patience et sans brusquer les choses, l'intégration du p'tit nouveau réussira. N'hésitez jamais à montrer à "l'ancien" qu'il n'est pas "oublié", en respectant les "rites" de câlins et de jeux instaurés avec lui.

Avec un chien, cela dépend de nombreux paramètres de l'équation: le tempérament du toutou, s'il a déjà connu/cohabité avec des chats, son niveau d'obéissance et de dressage, sa représentation de la hiérarchie familiale, etc... Globalement, le schéma est de laisser le chaton se sentir bien à l'aise dans sa pièce d'abord, de faire sentir son odeur au toutou en récompensant les réactions positives, et de faire les présentations directes progressivement, en tenant le toutou en laisse pour pouvoir contrôler ses ardeurs.
Il existe de très belles amitiés félino-canines entre Maine Coons et toutous.

La première visite chez le vétérinaire

La "contre-visite" chez le vétérinaire, dans les 5 jours qui suivent l'arrivée du chaton, constitue une validation de l'acte de vente.

Surtout, c'est aussi une bonne occasion que le chaton et le vétérinaire qui va le suivre fassent connaissance dans un contexte plus "favorable" qu'une urgence. Rien de terrible ne se passe : cela peut désamorcer l'anxiété vis-à-vis du vétérinaire.
Le vétérinaire vérifiera les soins reçus et déterminera le relais, comme par exemple la suite du calendrier et du programme de vermifugation.

On ne réveille pas un chaton qui dort !

C'est pendant son sommeil que le chaton grandit : aussi mignon soit-il, il ne faut pas réveiller un chaton qui dort (surtout s'il s'agit de sommeil profond), au risque de perturber sa croissance et de rendre le chaton moins confiant (il s'isolera plus volontiers pour trouver du repos).

Jouer, c'est cool !

Le jeu est la meilleure invention du monde :-)

Par le jeu, des liens se créent entre le chaton et ses humains (la bonne volonté qui agite un plumeau ne peut qu'être sympathique !). Jouer avec son chaton (de qui ne demande pas de se forcer!) entretient la socialisation à l'homme qui a commencé dans les 3 premiers mois de sa vie.

Les jeux sont aussi très stimulants en ce qu'ils contribuent aussi à la poursuite du développement du chaton (son intelligence pratique est encore en formation et il a encore beaucoup à apprendre).

L'éducation du chaton

Un chaton est intrépide et curieux : cela favorise l'apprentissage. S'il a reçu les bases de son éducation dans son lieu de naissance, par sa mère et par son éleveur, celle-ci n'est pas achevée : dans son nouvel environnement, il est encore relativement vierge de références. L'éducation du chaton est ainsi relativement facile : il est encore très adaptable. Mais cette période a toute son importance : il est aussi difficile de défaire les habitudes prises chaton une fois dans l'âge adulte que d'ôter une tache de myrtille d'un linge blanc :-)

La "positive-attitude" :-)

Les chats détestent être contraints. La relation d'un chat avec ses humains n'est pas liée à une notion de dominance, ni à une obéissance au maître. D'un "rapport de force", de "punitions à répétition", il ne sortira rien de bon, sinon de l'anxiété pour le chat, voire une dislocation de son lien de confiance à l'humain.

En matière d'éducation du chaton, le maître-mot est plutôt de récompenser ce qui est "bien" que de punir ce qui est "mal".
Prenons le brossage des poils, par exemple (un peu poussé vers la caricature, certes).
Imaginons que le chat ait des nœuds dans le pelage, et qu'il veuille s'en aller. En maintenant le chat de force et en tirant de toutes ses forces sur les nœuds... il y a zéro chance qu'il ne prenne pas le brossage en aversion, comme un supplice qui lui infligé.
Maintenant imaginons l'inverse : au signe de ras-le-bol, on laisse le chat partir et on s'y reprend plus tard, en douceur, quitte à procéder en plusieurs étapes. Pour le démêlage "de routine" (avant que les nœuds se forment), on choisit des moments calmes et câlins, tout en caressant le chat et en lui parlant doucement, sans insister s'il en assez, et en lui donnant une friandise qu'il aime beaucoup si on sent qu'on lui a un peu tiré le poil en tombant sur un petit nœud, etc...
Le chat appréciera (au moins la friandise à la fin), voire deviendra fan du brossage-câlin.

Voilà pour le concept de base : inciter et encourager le chat à faire plus souvent ce qu'on juge les "bons" comportements, le récompenser (par une caresse, une friandise, une partie de jeu...) à les perpétuer : non seulement c'est efficace, mais en prime c'est plus agréable ! Le chat adoptera ce comportement-là (par exemple, utiliser son griffoir pour se faire les griffes) plutôt qu'un autre (utiliser le canapé en cuir pour se faire les griffes...) parce qu'il y trouvera un intérêt. Ce n'est pas vraiment de l'obéissance : on ne dresse pas un chat à obéir, on "l'oriente" dans la bonne direction en conférant un avantage positif (pour lui!) à celle-ci.

Patience et douceur sont d'autres maîtres-mots. Il est tout à fait possible, par exemple, d'apprendre à son chat à se promener en laisse, maintenu par un harnais (pas par un collier, qui serre plus la gorge du chat)... Mais pour cela, il faut ne pas se presser : l'accoutumer progressivement à porter le harnais (en jouant avec lui quand il le porte par exemple), puis ajouter la laisse sans la tenir, puis faire quelques pas dans le couloir (en lui donnant une friandise), et cætera... De la patience, de la patience et encore de la patience, donc !

Définir les limites...

Reste que les comportements "indésirables" sont à corriger (ou, plutôt, à réorienter), comme, par exemple, si le chaton élit le canapé comme griffoir-adoré.
Quand il se met à faire ses griffes sur le canapé, il faut bien l'en "empêcher"... Une technique efficace est d'utiliser, par exemple, un pistolet à eau (ou un vaporisateur) pour lui envoyer un pschitt d'eau à distance. Pourquoi à distance ? C'est en quelque sorte "tombé du ciel", pas associé à la personne : c'est le fait de faire ses griffes ici qui est associé à quelque chose de désagréable.
Le but n'est pas de punir, mais de dissuader... c'est-à-dire que le chaton cesse d'avoir envie de faire ses griffes à cet endroit, car ce n'est pas agréable pour lui... donc sans intérêt.

Au fur et à mesure, le chaton trouvera que non, décidément, ce n'est pas un bon endroit pour se faire les griffes, persuadé qu'il sera qu'une nouvelle pluie lui tombera dessus à cet endroit. S'ils ne sont plus l'objet de superstitions, les chats, eux, sont assez superstitieux :-)

Tout détournement de ce type ne fonctionne que si le chaton est pris en flagrant délit, c'est-à-dire qu'il associe bien tel comportement et telle "punition divine".
Ne jamais corriger un chaton a posteriori : non seulement c'est inutile car il ne comprendra pas (on ne peut pas lui expliquer avec des mots la raison...), mais cela risque de le rendre anxieux ou méfiant.

Si le pistolet ou le vaporisateur ne sont pas à portée de main quand le chaton est pris sur le fait, il reste la possibilité de détourner son attention, par exemple en jetant un objet à proximité - pas sur lui (!!!), à côté (le but est tout sauf de lui faire mal, simplement de le surprendre et de détourner son attention), en claquant dans les mains, en disant NON très fort et très fermement.

S'il a déposé des marques de griffures sur le canapé (auxquelles il reviendra assez facilement), une solution peut être de mettre temporairement du gros scotch double-face à cet endroit précis : rien de plus désagréable pour se faire les griffes !

Reste que le chaton a besoin de se faire les griffes : il lui faut au moins un griffoir. Si le chat a déjà commencé à faire ses griffes ailleurs, déposer un spray de phéromones apaisantes (feliway) sur son griffoir peut-être une façon de lui rendre pré-familier. Un autre "truc" est de frotter son griffoir avec des olives (surtout les noyaux). C'est surtout l'emplacement du griffoir qui compte : il faut qu'il soit bien accessible. Si l'habitation est grande, plusieurs griffoirs en des points stratégiques ne sont pas nécessairement un investissement perdu. L'arbre à chat non plus.
Si le chaton apprécie de se faire les griffes sur les tapis, mieux vaut lui laisser un griffoir placé à l'horizontale. Ou s'il affectionne les pieds de table et de chaise, un griffoir-poteau. Et cætera...

Ne laissez pas votre chaton prendre l'habitude de jouer avec les mains humaines, en les mordant ou en les griffant. Les petites dents de lait ne font pas mal, c'est même mignon. Mais si l'habitude est prise, les dents définitives de l'adulte font très mal !

Pour corriger le chaton qui va trop loin, il est possible d'imiter les punitions de sa mère, soit en lui donnant une petite tape saccadée sur le bout du museau, soit, pour les "grosses bêtises", en le faisant se coucher sur le flanc (en le tenant par l'arrière du cou) pour "labourer-gratouiller" son ventre. Mais ces reproduction des punitions de la mère-chatte sont vraiment à utiliser avec grande parcimonie, dans certains contextes (immédiatement après une grosse morsure de la main, par exemple). Il ne faut surtout pas en abuser, et pas au-delà de la période infantile (cela ne "parle" plus tellement aux adultes, c'est plutôt une "attaque").
Egalement, une petite tape rapide sur le museau ne veut pas dire frapper et faire mal : on n'apprend rien au chaton par la douleur, à part à avoir peur. La première des règles, détourner et non pas punir, orienter vers ce qui est bien plutôt que terroriser, reste totalement de mise !

Et si un chaton joue avec les mains, il faut surtout s'assurer qu'on joue assez avec lui : le meilleur moyen d'éviter qu'il s'en prenne aux doigts ou aux orteils humains, c'est de lui assurer son "quota de jeu".

C'est vous qui définissez quels sont les interdits : au fond, il n'y a pas d'endroits bien ou mal pour se faire les griffes, si ce n'est la valeur que nous accordons aux meubles.

Pour ce qui est de laisser au chat l'accès ou non à la chambre à coucher pendant la nuit, c'est une question de choix personnel. C'est un vrai plaisir de dormir avec son chat roulé en boule contre soi... Mais on peut ne pas souhaiter être réveillé intempestivement.

Si l'on choisit de ne pas laisser le chat dormir avec soi, il faudra l'habituer à ce que la porte soit fermée... et à ne pas l'ouvrir à la demande, c'est-à-dire à ne pas répondre aux "miaulements devant la porte" et autres griffouilles, sans quoi ceux-ci dureront d'autant plus longtemps la fois suivante.

Les chats sont des animaux intelligents, très perceptifs, capables de beaucoup de créativité pratique dans de nombreuses situations.
Mais il ne faut pas exiger l'impossible d'un chaton dans son éducation. Les chatons sont explorateurs, ils font quelques bêtises et s'émerveillent d'un rien avec lequel ils improvisent un jouet, même s'il s'agit d'un bracelet avec beaucoup de carats au compteur qu'ils n'abandonneront qu'une fois complètement coincé sous la tuyauterie de la baignoire. C'est rageant, mais ce n'est pas la faute du chaton : ne pas chiper d'objets disponibles n'est pas un objectif d'éducation très réaliste. Mieux vaut une boîte à bijoux :-)

Tout ce qu'on définit comme une "limite" doit rester adapté aux besoins et aux aptitudes du chat.

... et s'y tenir : les chats ne comprennent pas vraiment les exceptions

Faire comprendre à un chat qu'il a le droit de séjourner sur la table et s'y étaler de tout son long l'après-midi, voire d'y recevoir des friandises, mais pas aux heures des repas quand elle est surmontée en prime d'un appétissant repas, est un objectif éducatif ambitieux... et un peu trop. Mieux vaut simplement apprendre à son chat que la table n'est pas un lieu de séjour, par exemple. Les meilleures règles sont les plus simples, pas celles qui ressemblent à un texte législatif avec 45 conditions d'application.

La constance est importante dans l'éducation du chaton. S'il a le droit de recevoir quelques miettes du repas avec des caresses de temps en temps, mais à d'autres se voit dissuadé de tout comportement de mendicité, c'est passablement déboussolant, sans message clair pour le chat.
De même, si l'on ne veut pas que le chat ait accès à la chambre à coucher, mais qu'on lui ouvre la porte une fois sur trois quand il en demande l'ouverture, le message est confus pour le chat : on accède bien à sa demande, il la renouvellera.

Profiter de l'adaptabilité d'un chaton pour prendre de bonnes habitudes...

Le brossage hebdomadaire du pelage, l'épointage des griffes, éventuellement les bains si on veut présenter son chat en exposition féline... tous ces soins seront d'autant mieux tolérés par le chat s'il en a pris l'habitude jeune (et qu'il a été corrompu par une friandise à la fin : au moins il attendra la friandise !).

On peut aussi "désensibiliser" le chaton au transport en voiture, en faisant un petit tour quotidien du pâté de maison...

En laissant la cage de transport libre d'accès (voire en y plaçant un petit bol de croquettes), celle-ci fera partie de l'univers familier du chat : elle ne sera pas seulement associée à la torture-de-la-visite-chez-le-vétérinaire.

En résumé, la meilleure éducation d'un chat est à son image : pleine d'intelligence, de sens pratique, d'observation, de patience, de calme, de douceur et d'adaptation précise à la situation.

Commentaires (22)

1. arthritis (site web) 28/10/2012

I came across animauxland.e-monsite.com and i love it !
psoriatic arthritis

http://arthritissymptomstreatment.blogspot.com/2012/10/what-is-arthritis_28.html

2. gry dog976 (site web) 25/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#animauxland.e-monsite.com>http://www.gierkii.pl</a> Gry online zas sposród kim zachowac izba, zeby kategorycznie nasi przeciwnicy usilowaliby ze soba jeden drugiego, pozwalajac nam rosnac oszczednie tudziez wojskowo w sile. Owo przystanie nam przejsc az do minionego ciagu - strukturze Dziwu. Bowiem zyskuje ów unia,

3. gry dog976 (site web) 25/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#animauxland.e-monsite.com>http://www.gierkii.pl</a> Gry online zas sposród kim zachowac izba, zeby kategorycznie nasi przeciwnicy usilowaliby ze soba jeden drugiego, pozwalajac nam rosnac oszczednie tudziez wojskowo w sile. Owo przystanie nam przejsc az do minionego ciagu - strukturze Dziwu. Bowiem zyskuje ów unia,

4. gry dog976 (site web) 25/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#animauxland.e-monsite.com>http://www.gierkii.pl</a> Gry online zas sposród kim zachowac izba, zeby kategorycznie nasi przeciwnicy usilowaliby ze soba jeden drugiego, pozwalajac nam rosnac oszczednie tudziez wojskowo w sile. Owo przystanie nam przejsc az do minionego ciagu - strukturze Dziwu. Bowiem zyskuje ów unia,

5. gry dog976 (site web) 25/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#animauxland.e-monsite.com>http://www.gierkii.pl</a> Gry online zas sposród kim zachowac izba, zeby kategorycznie nasi przeciwnicy usilowaliby ze soba jeden drugiego, pozwalajac nam rosnac oszczednie tudziez wojskowo w sile. Owo przystanie nam przejsc az do minionego ciagu - strukturze Dziwu. Bowiem zyskuje ów unia,

6. gry dog976 (site web) 25/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#animauxland.e-monsite.com>http://www.gierkii.pl</a> Gry online zas sposród kim zachowac izba, zeby kategorycznie nasi przeciwnicy usilowaliby ze soba jeden drugiego, pozwalajac nam rosnac oszczednie tudziez wojskowo w sile. Owo przystanie nam przejsc az do minionego ciagu - strukturze Dziwu. Bowiem zyskuje ów unia,

7. gry dog976 (site web) 25/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#animauxland.e-monsite.com>http://www.gierkii.pl</a> Gry online zas sposród kim zachowac izba, zeby kategorycznie nasi przeciwnicy usilowaliby ze soba jeden drugiego, pozwalajac nam rosnac oszczednie tudziez wojskowo w sile. Owo przystanie nam przejsc az do minionego ciagu - strukturze Dziwu. Bowiem zyskuje ów unia,

8. gry dog976 (site web) 25/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#animauxland.e-monsite.com>http://www.gierkii.pl</a> Gry online zas sposród kim zachowac izba, zeby kategorycznie nasi przeciwnicy usilowaliby ze soba jeden drugiego, pozwalajac nam rosnac oszczednie tudziez wojskowo w sile. Owo przystanie nam przejsc az do minionego ciagu - strukturze Dziwu. Bowiem zyskuje ów unia,

9. gry dog976 (site web) 25/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#animauxland.e-monsite.com>http://www.gierkii.pl</a> Gry online zas sposród kim zachowac izba, zeby kategorycznie nasi przeciwnicy usilowaliby ze soba jeden drugiego, pozwalajac nam rosnac oszczednie tudziez wojskowo w sile. Owo przystanie nam przejsc az do minionego ciagu - strukturze Dziwu. Bowiem zyskuje ów unia,

10. gry dog976 (site web) 25/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#animauxland.e-monsite.com>http://www.gierkii.pl</a> Gry online zas sposród kim zachowac izba, zeby kategorycznie nasi przeciwnicy usilowaliby ze soba jeden drugiego, pozwalajac nam rosnac oszczednie tudziez wojskowo w sile. Owo przystanie nam przejsc az do minionego ciagu - strukturze Dziwu. Bowiem zyskuje ów unia,

11. gry dog976 (site web) 25/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#animauxland.e-monsite.com>http://www.gierkii.pl</a> Gry online zas sposród kim zachowac izba, zeby kategorycznie nasi przeciwnicy usilowaliby ze soba jeden drugiego, pozwalajac nam rosnac oszczednie tudziez wojskowo w sile. Owo przystanie nam przejsc az do minionego ciagu - strukturze Dziwu. Bowiem zyskuje ów unia,

12. gry dog976 (site web) 25/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#animauxland.e-monsite.com>http://www.gierkii.pl</a> Gry online zas sposród kim zachowac izba, zeby kategorycznie nasi przeciwnicy usilowaliby ze soba jeden drugiego, pozwalajac nam rosnac oszczednie tudziez wojskowo w sile. Owo przystanie nam przejsc az do minionego ciagu - strukturze Dziwu. Bowiem zyskuje ów unia,

13. gry dog976 (site web) 25/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#animauxland.e-monsite.com>http://www.gierkii.pl</a> Gry online zas sposród kim zachowac izba, zeby kategorycznie nasi przeciwnicy usilowaliby ze soba jeden drugiego, pozwalajac nam rosnac oszczednie tudziez wojskowo w sile. Owo przystanie nam przejsc az do minionego ciagu - strukturze Dziwu. Bowiem zyskuje ów unia,

14. gry dog976 (site web) 25/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#animauxland.e-monsite.com>http://www.gierkii.pl</a> Gry online zas sposród kim zachowac izba, zeby kategorycznie nasi przeciwnicy usilowaliby ze soba jeden drugiego, pozwalajac nam rosnac oszczednie tudziez wojskowo w sile. Owo przystanie nam przejsc az do minionego ciagu - strukturze Dziwu. Bowiem zyskuje ów unia,

15. gry dog976 (site web) 25/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#animauxland.e-monsite.com>http://www.gierkii.pl</a> Gry online zas sposród kim zachowac izba, zeby kategorycznie nasi przeciwnicy usilowaliby ze soba jeden drugiego, pozwalajac nam rosnac oszczednie tudziez wojskowo w sile. Owo przystanie nam przejsc az do minionego ciagu - strukturze Dziwu. Bowiem zyskuje ów unia,

16. gry dog976 (site web) 25/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#animauxland.e-monsite.com>http://www.gierkii.pl</a> Gry online zas sposród kim zachowac izba, zeby kategorycznie nasi przeciwnicy usilowaliby ze soba jeden drugiego, pozwalajac nam rosnac oszczednie tudziez wojskowo w sile. Owo przystanie nam przejsc az do minionego ciagu - strukturze Dziwu. Bowiem zyskuje ów unia,

17. gry dog976 (site web) 25/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#animauxland.e-monsite.com>http://www.gierkii.pl</a> Gry online zas sposród kim zachowac izba, zeby kategorycznie nasi przeciwnicy usilowaliby ze soba jeden drugiego, pozwalajac nam rosnac oszczednie tudziez wojskowo w sile. Owo przystanie nam przejsc az do minionego ciagu - strukturze Dziwu. Bowiem zyskuje ów unia,

18. gry dog976 (site web) 25/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#animauxland.e-monsite.com>http://www.gierkii.pl</a> Gry online zas sposród kim zachowac izba, zeby kategorycznie nasi przeciwnicy usilowaliby ze soba jeden drugiego, pozwalajac nam rosnac oszczednie tudziez wojskowo w sile. Owo przystanie nam przejsc az do minionego ciagu - strukturze Dziwu. Bowiem zyskuje ów unia,

19. gry dog976 (site web) 25/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#animauxland.e-monsite.com>http://www.gierkii.pl</a> Gry online zas sposród kim zachowac izba, zeby kategorycznie nasi przeciwnicy usilowaliby ze soba jeden drugiego, pozwalajac nam rosnac oszczednie tudziez wojskowo w sile. Owo przystanie nam przejsc az do minionego ciagu - strukturze Dziwu. Bowiem zyskuje ów unia,

20. gry dog976 (site web) 25/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#animauxland.e-monsite.com>http://www.gierkii.pl</a> Gry online zas sposród kim zachowac izba, zeby kategorycznie nasi przeciwnicy usilowaliby ze soba jeden drugiego, pozwalajac nam rosnac oszczednie tudziez wojskowo w sile. Owo przystanie nam przejsc az do minionego ciagu - strukturze Dziwu. Bowiem zyskuje ów unia,

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site